La démarche de diagnostic préimplantatoire

Le diagnostic préimplantatoire (DPI) est proposé à un couple présentant un risque élevé de transmettre une maladie génétique grave et incurable. Cette technique consiste à rechercher l'anomalie génétique sur des embryons obtenus par Fécondation In Vitro (FIV) avant le transfert dans l'utérus, cela suppose que le futur parent ait lui-même son statut génétique.

Le DPI est réalisé par une équipe pluridisciplinaire au CHU de Nantes (4ème centre en France agréé). Le DPI représente pour le couple un parcours long et difficile sur le plan physique et psychologique, avec un taux de réussite de l'ordre de 20%.
 

Le centre de Nantes

Professeur Cédric le Caignec

Service de génétique médicale

Institut de biologie - CHU

 9, Quai Moncoususon

44093 NANTES

 

Les différentes étapes du diagnostic préimplantatoire :

  • Bilan biologique du couple : gynécologique, spermogramme, sérologie et caryotype
  • Mise au point de la technique au laboratoire du DPI
  • Consultation pluridisciplinaire de DPI
  • Stimulation ovarienne
  • Ponction d'ovocyte et prélèvement de sperme
  • Fécondation In Vitro
  • Biopsie sur des embryons de 3 jours
  • Implantation des embryons non porteurs à J4 dans l'utérus
  • Test de grossesse à J12

 

 
Mis à jour le 09/02/2016