Centre de compétence maladie héréditaire du métabolisme

Le CHU d'Angers fait partie du Centre de compétence en maladie héréditaire du métabolisme Tours-Angers-Poitiers.
Cette prise en charge clinique est assurée en pédiatrie par le Dr Barth, en Neurologie par le Dr Prundean et en Médecine interne par le Dr Lavigne. Ainsi, la continuité des soins de l'enfant à l'adulte est garantie.
Le centre participe à l'organisation du diagnostic prénatal en coopération avec le service de génétique (Pr Bonneau) et à celui du dépistage néonatal systématique pour la phénylcétonurie.
Les bilans biologiques et les biopsies sont analysées dans le laboratoires de biochimie métabolique du Dr Simard et de génétique des Pr Reynier et Bonneau.
La recherche dans le domaine des maladies métaboliques au CHU d'Angers a pour thème l'étude du métabolisme énergétique dans les atrophies optiques et les neuropathies (INSERM 694 Pr Reynier)

 

Qu'est-ce qu'une maladie métabolique ?

Les maladies métaboliques sont des pathologies provoquées par une perturbation des voies enzymatiques de synthèse ou de dégradation de molécules dans l'organisme. Elles peuvent être acquises (diabète, obésité..) ou innées.
Les erreurs innées du métabolisme sont des maladies génétiques provoquées par la mutation d'un gène codant pour une de ces enzymes. Les symptômes sont issus soit d'une accumulation de produits toxiques en amont du déficit enzymatique soit d'une une carence de synthèse de produits essentiels en aval. On distingue ainsi quatre catégories de maladies:

  • les maladies d'intoxication: phénylcétonurie, leucinose, déficit du cycle de l'urée....
  • les maladies énergétiques: glycogénoses, cytopathie mitochondriale....
  • les maladies de surcharge: maladies lysosomales et péroxyzomales....

Le tableau clinique est variable selon les organes touchés par ces déficits enzymatiques et l'âge de révélation. Il peut s'agir d'une atteinte isolée d'un organe (cystinurie par exemple) mais le plus souvent il s'agit d'atteintes multisystémiques touchant en particulier le système nerveux central et le foie.

 

Comment faire le diagnostic ?

En pédiatrie, en raison de l'urgence diagnostique et thérapeutique de certaines pathologies, un dépistage national a été mis en place pour la phénylcétonurie et est en cours d'extension pour d'autres (MCAD, acidurie glutarique...).
Lorsque des symptômes sont évocateurs, le diagnostic passe initialement par la réalisation d'examens complémentaires de type cycle de prélèvements sanguins en fonction des repas, et analyses urinaires. Si la suspicion se confirme, l'activité enzymatique va ensuite être étudiée sur leucocytes, biopsie de peau, biopsie de muscle ou de foie. Parfois, la recherche directe d'une mutation génétique est proposée.

 

Quels sont les traitements ?

Certaines maladies demandent un traitement particulier. Il existe alors deux principaux axes thérapeutiques soit la mise en place d'un régime diététique pour éviter l'accumulation de produits toxiques soit la substitution de l'enzyme déficiente par perfusion d'enzymothérapie ou greffe de moelle. Lorsque il n'existe pas de traitement spécifique, la prise en charge est souvent multidisciplinaire ( neurologique, rééducative, centre de la douleur, services sociaux...) de patients atteints d'une pathologie chronique et évoluant vers un handicap lourd dans la plupart des cas.

 

Liste non exhaustive des erreurs innées du métabolisme :

  • Maladies d'intoxication: phénylcétonurie, leucinose, aciduries organiques (méthylmalonique, isovalérique, propionique, glutarique), déficit du cycle de l'urée, galactosémie, tyrosinémie, fructosémie, homocystinurie, maladie de Wilson, porphyrie, Lesch-Nyhan....
  • Maladies énergétiques: glycogénoses hépatique et/ou musculaire, cytopathies mitochondriales, anomalies de la bétaoxydation des acides gras, déficit de la néoglucogénèse, déficit du cycle de Krebs, déficit du métabolisme de la créatine,
  • Maladies de surcharge: maladies lysosomales (mucopolysaccharidose, oligosaccharidose, maladie de Gaucher, maladie de Fabry, maladie de Niemann-Pick, céroide lipofuscinose...), maladie péroxyzomale (maladie de Zellweger, chondrodysplasie rhizomélique ponctuée, maladie de Refsum, adrénoleucodystrophie liée à l'X)
  • Autre: anomalie de glycosylation des protéines, anomalie du métabolisme des neurotransmetteurs, anomalie des stérols ( Smith-Lemli-opitz, acidurie mévalonique)

Liens utiles

 
Mis à jour le 15/11/2010